Étape 1. Étude des relations propriété-usage dans les dispositifs fonciers associés à la protection des milieux aquatiques

Toute action foncière, au travers la maîtrise d’usage ou l’acquisition, interfère avec les droits qui s’exercent sur l’espace – droits de propriété, d’exploitation ou d’usage, droits existants ou revendiqués, anciens ou nouveaux – détenus par les acteurs locaux. L’élaboration d’une stratégie de maîtrise foncière appelle des nouvelles connaissances sur les relations propriété/usages ou encore les formes innovantes d’articulation de celles-ci dans les dispositifs fonciers associés à l’eau. L’objectif de cette tâche est de mettre en lumière les relations propriété/usage telles qu’elles sont posées dans les dispositifs fonciers associés à la protection des milieux aquatiques, en l’abordant du point de vue des acteurs concernés, en l’occurrence ici les propriétaires et exploitants agricoles. Cette entrée par la relation propriété/usage permettra de saisir des oppositions ou conflits que peuvent occasionner les actions foncières associées à la protection des milieux aquatiques, comme des potentialités des innovations qu’elles recèlent en la matière.